Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Attention, les poux sont déjà là !

Les poux, des insectes suceurs de sang

Ces insectes hématophages s’installent sur leur hôte pour se nourrir, s’abriter et se reproduire. Parmi les différentes espèces de suceurs de sang vivant sur les êtres humains, il en existe une bien connue qui s’installe spécifiquement dans les cheveux. Ces parasites se reproduisent rapidement car le mâle peut féconder jusqu’à 18 femelles successivement. Chaque femelle pond ensuite environ 5 œufs chaque jour pendant 3 à 4 semaines. Un œuf, ou lente, se transforme en nymphe après 7 jours. Celle-ci évolue pendant 10 jours pour devenir un insecte adulte pouvant vivre un mois.

La propagation de ces parasites

Ils se développent dans les collectivités fréquentées par les enfants : colonies de vacances, écoles, crèches, garderies, etc. Ils se trouvent aussi dans les endroits abritant des activités extra-scolaires ainsi que dans des lieux de détente tels que les piscines, centres aquatiques, campings, etc. Leur transmission se fait par contact direct entre têtes ou indirect, en échangeant notamment des casquettes, bonnets, foulards, brosses à cheveux, etc.

Quand vos enfants se grattent la tête…

Un des signes les plus évidents de la présence de poux est le grattage. Quand un enfant se plaint d’avoir des démangeaisons au niveau de la tête, vous devez penser à vérifier sa chevelure. Si elle contient des sortes de pellicules blanches mais qui restent accrochées aux fibres capillaires, il s’agit très certainement de lentes et vous devriez aussi trouver des insectes adultes en cherchant soigneusement.

Quelques conseils de prévention

S’il n’existe pas de traitement préventif, des mesures peuvent être prises pour réduire la probabilité d’infestation. Vous avez intérêt à expliquer aux plus jeunes le mode de transmission de l’insecte afin qu’ils n’échangent pas leurs casquettes ou leurs écharpes avec leurs camarades à l’école. Il est possible de trouver des produits répulsifs chimiques ou d’employer des huiles essentielles telles que celle de lavande. En cas de cas déclaré à l’école, pensez à inspecter régulièrement la chevelure de vos enfants. Il est fortement recommandé également d’attacher les cheveux longs, voire de les tresser pour limiter les risques de contact.

Les principaux traitements

En plus des produits à base d’insecticides, il en existe avec du diméthicone, un composé siliconé ayant la propriété de sécher rapidement au contact de l’air, créant un film autour du parasite, ce qui l’étouffe. Certains traitements, sous forme de comprimés, ont pour objectif de faire passer dans le sang des produits qui vont empoisonner les parasites. Afin d’asphyxier les insectes, vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle de lavande. Une autre technique consiste à mettre de l’huile végétale (olive, ricin, noix de coco, etc.) sur les cheveux et le cuir chevelu puis d’envelopper la chevelure dans un film plastique et de laisser poser plusieurs heures. Malgré ces traitements, vous devrez aussi passer le peigne à poux de manière régulière.

Attention, les poux sont déjà là !

Enable Notifications.    Ok No thanks