Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Booster son immunité en faisant le plein de vitamines !

Faites le plein de vitamines pour booster votre immunité!

Véritables sources d’énergie et alliées de l’immunité, les vitamines aident à renforcer les défenses naturelles de l’organisme pour le rendre plus résistant face aux virus, aux bactéries, aux parasites ou encore aux dysfonctionnements cellulaires. Quel est le rôle des vitamines dans l’organisme ? Comment reconnaître et corriger les carences vitaminiques ? Nous vous aidons à mieux comprendre l’utilité de ces micronutriments sur le système immunitaire et le bon fonctionnement de l’organisme.

Qu’est-ce qu’une vitamine ?

Une vitamine est une substance organique disposant d’une valeur énergétique nulle, c’est-à-dire qui ne fournit aucun apport calorique. Indispensable à la croissance et au bon fonctionnement de l’organisme, ce type de micronutriment intervient notamment dans la composition et la structure des tissus cellulaires. En effet, les vitamines jouent un rôle essentiel pour la réparation et la longévité cellulaire, mais également pour l’élasticité tissulaire. De même, elles participent à l’équilibre hormonal en permettant la synthèse de certaines protéines et favorisent le transport de nombreux éléments à travers l’organisme. Elles sont également impliquées dans de multiples réactions enzymatiques ainsi que dans le métabolisme des nutriments tels que les protéines, les lipides et les glucides. Enfin, elles jouent un rôle protecteur pour l’organisme en aidant le système immunitaire à être plus performant face aux agressions internes et environnementales.

Quelles sont les principales sources vitaminiques ?

Si l’organisme est capable de produire lui-même la vitamine D et la vitamine K, il n’est pas en mesure de synthétiser en quantité suffisante les autres types de vitamine. C’est pourquoi il est important de veiller à bénéficier d’un apport vitaminique approprié par le biais de l’alimentation. Les principales sources vitaminiques sont les fruits et les légumes, les œufs, les viandes et les poissons, mais également les huiles et les céréales. Par exemple, l’huile de tournesol est riche en vitamine E tandis que les poissons gras sont réputés pour leur forte teneur en vitamine D. La vitamine K est quant à elle présente en grande quantité dans le chou alors que la vitamine C est particulièrement concentrée dans les petits fruits rouges.

Quels sont les différents types de vitamine ?

Les vitamines se répartissent en deux catégories : les hydrosolubles et les liposolubles. Comme leur nom l’indique, les hydrosolubles sont solubles dans l’eau et à ce titre, ne peuvent pas être stockées dans l’organisme. Elles comprennent :
  • La vitamine C ou acide ascorbique : un puissant antioxydant qui active la réponse immunitaire en protégeant les globules blancs et en augmentant leur mobilité,
  • Les vitamines du groupe B : des micronutriments impliqués dans la production d’énergie, le renouvellement cellulaire, le fonctionnement du système nerveux ou encore le développement du fœtus.
Le groupe des liposolubles, qui se dissolvent dans les graisses, se compose de micronutriments pouvant être stockés par l’organisme. Il comprend :
  • La vitamine A ou rétinol : elle est indispensable pour la vision, la peau et le système immunitaire,
  • La vitamine D ou calciférol : synthétisée par l’organisme à partir des rayons du soleil, elle participe à la croissance osseuse,
  • La vitamine E ou tocophérol : elle possède de puissantes propriétés antioxydantes,
  • La vitamine K : elle est nécessaire à la coagulation sanguine ainsi qu’à la solidité osseuse.

Quels sont les symptômes d’une carence vitaminique ?

Un apport vitaminique insuffisant entraîne des carences se traduisant par des troubles variés. Les déficits vitaminiques peuvent être liés à un déséquilibre alimentaire, mais également à des problèmes de santé pouvant engendrer une malabsorption des graisses par exemple. Les symptômes d’une telle carence dépendent du type de vitamine auquel elle est liée :
  • Une carence en vitamine A se traduit par des troubles de la vision, une sècheresse cutanée et une sensibilité accrue aux infections.
  • Une carence en vitamine B peut occasionner des problèmes cardiaques et nerveux, des affections cutanées, des maux de tête, une anémie, des désordres digestifs ou encore des troubles du développement du fœtus.
  • Une carence en vitamine C peut être à l’origine d’une fatigue inhabituelle, d’une mauvaise cicatrisation et d’une faiblesse immunitaire.
  • Une carence en vitamine D se manifeste par une fragilité osseuse et parfois un retard de croissance chez l’enfant.
  • Une carence en vitamine K peut être responsable de troubles de la coagulation se traduisant par des saignements fréquents.

Comment prévenir et corriger les carences vitaminiques ?

Pour prévenir les déficits vitaminiques, il convient d’adopter une alimentation variée et équilibrée capable de couvrir tous vos besoins nutritionnels. Chaque famille de vitamine doit être présente en quantité suffisante au sein de votre alimentation, c’est pourquoi il est nécessaire de consommer une grande diversité d’aliments. De même, pensez à privilégier les aliments frais et peu transformés ainsi que des modes de cuisson sains afin de profiter d’un apport vitaminique élevé. Certaines carences alimentaires peuvent être corrigées par le biais de compléments vitaminiques. Les compléments alimentaires vous assurent un apport journalier optimal, en accord avec vos besoins nutritionnels. Attention toutefois aux risques de surdosage ainsi qu’aux éventuelles interactions que ce type de produit peut avoir avec certains médicaments. Pour les femmes enceintes, il est recommandé de demander un avis médical avant la prise d’un complément vitaminique.

Booster son immunité en faisant le plein de vitamines !

Enable Notifications.    Ok No thanks