Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 2D 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Est-ce une bonne idée de faire du sport quand on est malade ?

Pratiquer un sport est bon pour la santé. Il ne viendrait à personne l’idée de penser le contraire. Mais qu’en est-il lorsqu’on est malade ? La réponse à cette question ne fait pas l’unanimité chez les sportifs aguerris.

 

Le sport est bon pour la santé

 

L’OMS recommande de pratiquer au moins 2 h 30 par semaine d’activité modérée (la marche rapide, par exemple). Pour une activité plus soutenue telle la course à pied notamment, 1 h 15 de pratique hebdomadaire est une bonne base. En effet, s’entraîner à un sport ou à une activité physique présente de nombreux bénéfices pour la santé : le cœur pompe plus de sang à chaque battement, la respiration se fait plus profonde, ce qui renforce le système cardiorespiratoire. Soumis à l’effort, le corps va puiser dans les graisses, réduisant le taux des triglycérides et celui du mauvais cholestérol. Le sport permet aussi de lutter contre le stress et les inflammations de l’organisme. En bougeant, les cellules du système immunitaire circulent plus aisément et renforcent ce dernier. Pas étonnant donc que le sport prévienne l’apparition de certaines maladies ! Il aide aussi à se sentir mieux psychologiquement grâce aux endorphines libérées au niveau du cerveau. La liste des bienfaits de l’activité physique est encore longue. Voyons maintenant dans quels cas pratiquer un sport quand on est malade est déconseillé.

 

 

Pratiquer un sport quand on est malade : NON !

 

Il est préférable de rester chez soi à se reposer lorsqu’on est fébrile. Lors d’une grippe par exemple, où on aurait tendance à croire que transpirer fait baisser la fièvre. C’est faux ! Il s’agit là d’une croyance. Les virus ne quittent pas le navire à travers la sueur. Toutes les formes d’infection engendrant une hausse de la température corporelle nécessitent toutes les ressources immunitaires disponibles de l’organisme. Il faut ménager ce dernier et lui réserver le peu d’énergie qu’il nous reste pour qu’il l’utilise à se défendre. Dans le cas contraire, on fragilise le système immunitaire et on aggrave la situation. Pire ! Certains médecins affirment que la pratique d’un sport en cas de fièvre favoriserait des infections plus sévères comme la myocardite, par exemple. Pour faire simple, pas de sport lorsqu’on a les symptômes suivants : frissons, fièvre, courbatures, grosse fatigue, maux de ventre, bronches obstruées. Le retour à la pratique se fait une semaine en moyenne après une grippe, et surtout de manière progressive !

 

Les cas où il est possible de faire du sport en étant malade

 

Si les symptômes se localisent au-dessus des épaules, c’est ok ! Cela peut être un nez qui coule, un nez bouché, une gorge légèrement irritée, des éternuements, des maux de tête modérés. L’activité physique peut même vous aider à vous sentir mieux et à accélérer le processus de guérison. Saviez-vous que la marche, la course à pied ou le cyclisme réduirait de moitié les risques d’infections respiratoires ? Toutefois, si vous vous sentez vraiment fatigué, restez à l’écoute de votre corps ! Il vous indique probablement qu’il est temps de vous économiser. Enfin, pour prévenir certaines maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou l’obésité, faire de l’activité physique est plus que recommandé. En ce qui concerne le mal de dos, certaines disciplines sportives améliorent la posture et aident à le combattre. On sort les baskets, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas vous bouger maintenant !

 

Pour résumer, symptômes au-dessus des épaules ? C’est ok. En dessous ? C’est non. Ne soyez pas exigeant envers vous-même surtout, faire un petit repos sportif ne nuira pas à vos performances. Votre corps a des choses à vous dire, écoutez-le !

 

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Est-ce une bonne idée de faire du sport quand on est malade ?