Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Intolérance au lactose, pourquoi ?

Mal de ventre, ballonnements, et si vous étiez intolérant au lactose ? En Belgique, une personne sur cinq ne tolère pas le lactose. Et vous ?

En quoi consiste l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose est la survenue de problèmes digestifs après la consommation de produits laitiers. Le sucre présent dans ces produits, le lactose, n’arrive pas à être complètement digéré par l’organisme. Ceci est dû à une carence en lactase, une enzyme produite par l’intestin grêle qui permet la bonne absorption du lactose.

Comment agit la lactase sur le lactose ?

Le lactose est un sucre complexe. Pour être entièrement absorbé et ensuite digéré, il a besoin d’être décomposé. C’est justement le rôle de la lactase qui le décompose en deux : le glucose et le galactose. Les deux sucres peuvent ainsi passer la paroi intestinale et passer dans la circulation sanguine. Mais si la lactase manque, le lactose arrive en concentration trop élevée dans l’intestin grêle. Ce dernier se remplit de liquide, ce qui provoque la diarrhée. Lorsque le lactose pénètre le gros intestin, il se met à fermenter. Les bactéries produisent alors des gaz qui entraînent crampes abdominales, ballonnements et flatulences.

Pourquoi un déficit en lactase et quels sont les symptômes d’une intolérance au lactose ?

Le corps humain est ainsi fait : pour permettre à bébé de digérer le lait, les taux en lactase sont élevés. Ils baissent naturellement après le sevrage. Cependant, on observe qu’une grande partie de la population blanche d’Europe du Nord-Ouest (80 à 85 %) produit encore de la lactase tout au long de sa vie. L’intolérance au lactose n’est donc pas anormale et on s’aperçoit très tôt qu’on y est sujet. Après avoir ingéré des produits laitiers, l’enfant peut rapidement présenter des symptômes gastro-intestinaux comme une diarrhée, par exemple. Il aura également plus de difficultés à prendre du poids. Chez l’adulte, le trouble se traduit par une diarrhée aqueuse, des crampes intestinales, des borborygmes (bruits intestinaux), un besoin pressant d’aller à la selle après avoir consommé des laitages, des ballonnements et des flatulences. Que du bonheur en somme !

Son diagnostic et son traitement

Pour déterminer si les produits laitiers sont la cause majeure de vos problèmes digestifs, votre médecin vous prescrira un régime sans laitages d’une durée de 3 à 4 semaines. Si les symptômes s’estompent pendant le régime et reviennent après la réintroduction de produits riches en lactose, il se peut que vous présentiez une intolérance.
Un test d’haleine à l’hydrogène peut compléter ce diagnostic. On mesure alors la quantité d’hydrogène dans l’air expiré après une consommation faible en lactose. Une fois diagnostiqué, il est recommandé d’éviter le lactose. Le yaourt est toléré, car ses lactobacilles produisent de la lactase. D’ailleurs, pourquoi se passer des produits laitiers ? Des suppléments en lactase, disponibles sans ordonnance, peuvent être pris pendant la consommation de laitages. À noter aussi ! Certains produits laitiers vendus dans le commerce ont une teneur réduite en lactose (lait, fromages, etc.). Adieu les ballonnements et bonjour le confort intestinal !

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Intolérance au lactose, pourquoi ?