Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Intoxication alimentaire : attention aux fruits de mer, crustacés et poissons.

Intoxication alimentaire : attention aux fruits de mer et aux poissons

Qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire ?

Elle se produit lorsqu’une personne mange un aliment ou boit un liquide qui a été contaminé dans la majorité des cas par un parasite, un virus, une bactérie ou par une substance toxique d’origine bactérienne, appelée une toxine. Dans certains cas, la contamination peut être due à du poison, des métaux lourds ou des toxines provenant de pesticides ou de produits chimiques.

Les principales causes des intoxications alimentaires

De nombreuses bactéries et leurs toxines peuvent causer des toxi-infections alimentaires. Leur prolifération est parfois due à l’utilisation d’eau souillée ou à la cuisson insuffisante d’aliments (produits laitiers ou carnés, poissons, crustacés, etc.). Les autres principales causes d’intoxications sont les virus, parasites et champignons non comestibles ou vénéneux. Enfin, certains poissons et crustacés peuvent contenir des toxines, soit par nature, soit à cause de ce qu’ils ont mangé.

Les symptômes d’une infection digestive d’origine alimentaire

Pour les infections d’origine bactérienne, il s’agit plutôt de symptômes gastro-intestinaux :
  • crampes abdominales d’intensité variable ;
  • diarrhée ;
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • maux de tête ;
  • fièvre ;
  • fatigue ;
  • etc.
Ces symptômes peuvent apparaître quelques heures voire plusieurs jours après l’ingestion de l’aliment contaminé et sont d’une durée variable. Quand l’origine est non infectieuse, le système nerveux central est affecté, amenant des symptômes comme des paralysies faciales, bouffées de chaleur, vertiges, convulsions, éruptions cutanées et dans les cas extrêmement graves, un coma.

Les conseils pour éviter de s’intoxiquer en mangeant des crustacés ou des poissons

Lorsque vous achetez des poissons dans un étal, certains signes vous permettent d’avoir une idée de leur fraîcheur. Ils doivent avoir une légère odeur iodée, une peau colorée et brillante ainsi qu’un œil bombé. Une fois chez vous, vous devez les entreposer dans la partie la plus froide du réfrigérateur et les garder 2 jours maximum. Dans le cas spécifique du homard et du crabe frais, évitez de consommer le tomalli, une substance verte faisant office de foie et de pancréas qui est susceptible d’accumuler les toxines issues de la mer. Si vous achetez des crustacés ou des poissons déjà conditionnés, vous devez vérifier que la date de péremption n’est pas dépassée. Il faut procéder de la même manière pour les produits de la mer surgelés. Une autre précaution pour ces aliments congelés est de ne jamais les recongeler une fois qu’ils ont été décongelés.

Les traitements recommandés suite à une intoxication alimentaire

Tout comme les symptômes sont variables, les traitements aussi vu qu’ils doivent être adaptés à la gravité de la situation. La majorité des gens se remettent rapidement, sans traitement particulier. Dans le cas de diarrhées légères et/ou de vomissements, une bonne hydratation est importante ainsi qu’une alimentation plutôt de type liquide. Si le système nerveux central semble atteint, il est fortement recommandé de consulter rapidement un médecin qui prescrira un traitement adapté pouvant comprendre des médicaments ou même un lavage gastrique.

Intoxication alimentaire : attention aux fruits de mer, crustacés et poissons.

Enable Notifications.    Ok No thanks