Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Les huiles essentielles par voie aérienne : quel choix de diffuseur ?

Avez-vous jamais appliqué quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur un oreiller ou de menthe poivrée sur un carré de coton pour stimuler votre concentration au travail ? Avez-vous alors songé à vous procurer un jour un diffuseur, pour une expérience plus satisfaisante ? Voici un tour d’horizon des différents modèles sur le marché et de leurs avantages.

La voie aérienne convient-elle à toutes les huiles essentielles ?

Cette méthode de diffusion est en vogue car elle est facile d’utilisation, peu coûteuse et permet de profiter des molécules bienfaisantes de nombre de sources aromatiques. Saviez-vous qu’un mélange d’huiles essentielles d’orange douce et de mandarine est propice au sevrage du tabac ? Ou que l’huile essentielle d’arbre à thé renforce votre système immunitaire en luttant contre bactéries et virus ?

Dans tous les cas, il convient de vérifier l’inocuité de la préparation avec un professionnel de la santé en amont. En effet, certaines essences sont susceptibles d’interagir entre elles, sont déconseillées en diffusion ou sont tout simplement à proscrire chez certaines personnes comme les nourrissons, enfants ou les femmes enceintes.

Les diffuseurs idéaux pour les petits espaces

Pour une diffusion sans un bruit, ces modèles s’offrent à vous :

opérés par chaleur douce, ils fonctionnent grâce à une résistance électrique.
par ventilation, par l’application de quelques gouttes sur un buvard qu’il convient de changer tous les trois mois.
par brumisation : la diffusion est propulsée par des ultrasons. L’effet ionisant de ce procédé assainit l’air de votre intérieur. Inoffensive pour vous et vos animaux de compagnie, cette technique crée de jolies volutes de brume froide dans votre pièce.

Si vous utilisez des huiles essentielles pour l’aromathérapie

Le système de diffusion par nébulisation assure une microdiffusion des effets thérapeutiques des précieuses gouttes de votre choix sur une surface allant jusqu’à 50m². Ceci vous permet de créer votre propre espace d’aromathérapie entre vos quatre murs, tout en respectant les règles de prudence liées à l’exposition à certaines molécules.

Pensez également à vous renseigner quant au nettoyage de votre modèle. Ainsi, vous profiterez de mélanges sans résidus antérieurs, qui pourraient affecter la qualité de vos arômes ou réduire leur surface de diffusion.

Les diffuseurs pour assistants virtuels

Si vous souhaitez joindre l’utile à l’agréable, sachez qu’il existe des diffuseurs connectés. Ils vous permettent d’effectuer les réglages par commande vocale lorsqu’ils sont connectés à votre assistant virtuel, tel Alexa ou encore Google Assistant.

L’enclenchement à distance, le contrôle de la teinte et de la luminosité grâce à un variateur intégré, tous vos réglages se font par simple demande vocale adressée à votre diffuseur… ce gain de temps pouvant se réinvestir dans une séance maison d’aromathérapie.

Un diffuseur comme objet de déco d’intérieur

En bois, en verre, de forme oblongue, ronde ou rectangulaire… certains modèles sont de véritables objets de décoration. Ces matériaux nobles confèrent à votre intérieur une dimension feng shui à eux seuls.

Veuillez noter que l’efficacité des systèmes de nébulisation est assurée, quelle que soit leur esthétique.

Nous savons à quel point l’acquisition d’un diffuseur peut être enthousiasmant. Gardez toutefois à l’esprit qu’il est recommandé de limiter son usage à 15 minutes de diffusion, quatre fois par jour. La plupart des modèles sont équipés d’un arrêt automatique, une fonction qui s’avère plus qu’utile si vous comptez disperser des huiles essentielles favorisant l’endormissement.

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Les huiles essentielles par voie aérienne : quel choix de diffuseur ?