Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Mauvaise nouvelle : l’épidémie de gastro-entérite est de retour !

Selon un article de Sud Info datant du 4 novembre 2019, c’est une bien mauvaise nouvelle qui a été annoncée aux instituteurs, aux professeurs ou encore aux chefs d’entreprise après cette semaine de congé d’automne. En effet s’ils espéraient retrouver des élèves et des employés en pleine forme après les vacances, la situation est toute autre. Cette semaine de congé n’a pas été de tout repos pour tout le monde puisque la gastro-entérite a fait son grand retour !

La gastro-entérite en quelques mots …

La gastro-entérite est une infection du système digestif qui cause des nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhées et dans certains cas de la température.

La gastro-entérite a de multiples causes. Il peut s’agir de différents virus, bactéries ou autres micro-organismes qui se transmettent principalement par les mains, l’eau et les aliments contaminés. L’intensité et la durée des symptômes varient selon les causes. Les gastro-entérites virales traitées dans cet article sont de loin les plus fréquentes (plus de 70 % des cas).

Entre l’infection et la manifestation des premiers symptômes, une période de 3 jours est généralement observée.

Il n’existe pas de traitement pour soigner une gastro-entérite. Elle guérit toute seule, le plus souvent en 2 ou 3 jours. On peut toutefois diminuer la durée et l’inconfort en reformant la flore ou atténuer les symptômes avec des antispasmodiques (contre les douleurs abdominales), du paracétamol (contre la fièvre, le mal de tête et les courbatures) et parfois des ralentisseurs du transit (contre les diarrhées).

Le plus important pendant une gastro-entérite est de s’hydrater suffisamment afin de compenser les pertes en eau et en sels minéraux dues aux diarrhéeset/ou aux vomissements. Il est donc nécessaire de boire régulièrement de l’eau, voire des bouillons ou des tisanes.Dans les cas où l’intensité est importante, il est nécessaire de se tourner vers des solutions de réhydratation orale appelées ORS.  Il en existe plusieurs générations.   Les plus récentes étant associées à des probiotiques et à du zinc et ayant un goût beaucoup plus neutre afin de rendre leur prise moins désagréable.

Côté alimentation, privilégiez les féculents comme le riz, les céréales sans sucre, le pain blanc, par petites quantités, avant de réintroduire les fruits et les légumes, puis le yaourt et les sources de protéines en dernier.

Attention, si la gastro-entérite est le plus souvent bénigne, elle peut être redoutable notamment chez les nourrissons et les personnes âgées, lesquels se déshydratent rapidement d’où la nécessité des ORS évoqués précédemment.

Il est donc vivement conseillé de consulter le médecin dès que les premiers symptômes de déshydratation apparaissent : diminution de l’élasticité de la peau, yeux creux (enfoncés) et cernés, faiblesse musculaire ou crampes, soif extrême, absence de mictions (absence d’urine) ou encore un sommeil excessif chez les nourrissons.

Comment éviter la contamination ?

Voici quelques conseils bien utiles pour éviter que le virus ne se propage de personne en personne :

  • L’hygiène des mains est très importante. Il est conseillé de se laver les mains ainsi que celles des enfants.  Le faire régulièrement à l’eau et au savon.  Il est surtout recommandé de le faire avant la préparation des repas ou de passer à table mais aussi après être allé aux toilettes ou après avoir changé une couche.
  • Les vêtements salis par la diarrhée et/ou les vomissements doivent être lavés avec soin.
  • Les toilettes, le lavabo ainsi que tout objet contaminé doivent être lavés avec un produit javellisant.
  • La nourriture ainsi que les couverts ne doivent pas être partagés afin d’éviter la contamination.
  • Les essuies ne doivent pas être partagés non plus.
  • Les brosses à dents peuvent être porteuses de germes, faites donc attention également.
  • Les contacts directs avec une personne atteinte par la gastro-entérite doivent être limités.

Que faire d’autre contre la gastro-entérite ?

Il existe d’autres alternatives afin de soulager les symptômes en plus de la réhydratation mais aussi pour diminuer la durée moyenne de la pathologie et ainsi accélérer la guérison. Dans tous les cas, il est préférable de suivre un avis médical ou les conseils des pharmaciens.
  • Les Probiotiques:
    Les probiotiques sont des micro-organismes nécessaires pour reformer la flore intestinale. Cette dernière étant indispensable à une bonne digestion, leur utilisationdiminue la durée et l’intensité des symptômes de la gastro-entérite. Les probiotiques bactériens permettent en plus de lutter contre la cause de la diarrhée.  En outre, les probiotiques peuvent être utilisés en prévention afin de diminuer les risques de contracter une diarrhée infectieuse (rotavirus coliturista), tant chez les enfants que les adultes.
  • La médecine à base de plantes : LePsyllium (Plantago ovota.).
    Le psyllium peut diminuer la durée de la diarrhée.  D’une part, son action est due à l’effet absorbant du mucilage qu’il contient.  Par ce mécanisme, l’eau contenue dans les intestins est absorbée, ce qui rend les selles moins molles. D’autre part, le psyllium permet de ralentir la vidange de l’estomac et de l’intestin.  Cela permet une plus grande réabsorption de l’eau par l’organisme.
  • Les graines de lin (Linumusitatissimum).
    Elles sont reconnues pour soulager à court terme l’irritation et l’inflammation des muqueuses de l’estomac et de l’intestin. Une couche protectrice serait formée par le mucilage ce qui protègerait la muqueuse intestinale.
  • La menthe poivrée (Menthapiperita).
    Elle est également reconnue pour soulager l’inflammation des muqueuses gastrique et intestinale. Traditionnellement, elle a été utilisée pour favoriser la digestion, soulager les nausées et calmer la douleur.
  • La Médecine chinoise.
    La préparation Bao Ji Wan (Po Chai) pourrait contribuer dans le traitement des gastro-entérites. Elle permet une meilleure digestion et tonifie le système digestif. Il est préférable de l’utiliser dès les premiers signes de nausée et de diarrhée.
    Les racines et les feuilles d’isatis (Isatis tinctoria) soulagent aussi la gastro-entérite.  Un autre anti-nauséeux est le gingembre.  Si vous souhaitez vous tourner vers ces approches, il est recommandé de faire appel à un médecin formé en Médecine traditionnelle chinoise.

Mauvaise nouvelle : l’épidémie de gastro-entérite est de retour !

Ouvrir chat
Powered by
Enable Notifications.    Ok No thanks