Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Quelles méthodes pour assainir l’air de son chez soi ?

Quelles méthodes pour assainir l’air de son chez-soi ?

Saviez-vous que l’air de votre intérieur est bien plus pollué qu’il n’y paraît ? Les sources de pollution sont nombreuses dans un habitat et chargent votre environnement de particules volatiles nocives à votre santé. Découvrons ensemble ces substances invisibles qui rendent l’air malsain. Et voyons comment nous pouvons le purifier.

Des polluants invisibles

Invisibles et parfois inodores, ils peuplent nos espaces confinés :

le dioxyde de carbone (CO2) produit par la respiration ou la combustion des aliments ;
le monoxyde de carbone (CO) émis par les poêles à bois ;
la nicotine et les goudrons des fumées de cigarettes ;
les composés organiques volatils ou COV (benzène, toluène, formaldéhyde, etc.) de certaines peintures murales, des détergents ménagers, des bois d’ameublement, de certains désodorisants, de la combustion de bâtons d’encens ;
les moisissures et champignons présents dans les murs, moquettes et tapis ;
certains produits chimiques appliqués sur les textiles.

Ces polluants sont dangereux pour l’homme lorsqu’ils sont fortement concentrés (risque d’intoxication, d’infections respiratoires ou de cancers).

Aérer son intérieur : la routine indispensable pour assainir l’air de sa maison

Renouvelez l’air 15 à 30 min, si possible plusieurs fois par jour pour :

évacuer les polluants intérieurs ;
faire baisser le taux d’humidité responsable des moisissures et champignons ;
dissoudre les substances allergènes retenues dans l’air ;
augmenter la concentration en oxygène de la pièce.

Se munir d’un purificateur d’air

Un purificateur est un appareil qui aspire l’air de la pièce ainsi que ses particules. L’air va ensuite passer à travers différents filtres composés de fibres. Chacun de ces filtres a une action sur les polluants aspirés (pollens, particules fines, polluants de type COV, bactéries et virus). L’air qui est finalement rejeté est alors purifié et dépollué.

S’équiper de capteurs de CO2

Installer des capteurs de CO2 chez soi permet de mesurer rapidement la qualité de son air et de le ventiler si besoin. L’appareil détecte une concentration trop élevée en CO2 et informe l’utilisateur qu’il est temps d’aérer son habitat. Lorsque l’aération est impossible, l’usage d’un purificateur d’air est recommandé pour assainir l’endroit.

Installer des diffuseurs d’HE

Certaines huiles essentielles ont des propriétés assainissantes et détoxifiantes. Lorsqu’elles sont diffusées dans l’air, elles permettent de le dépolluer en plus de le parfumer. Parmi elles, citons :

l’Eucalyptus radiée contre les champignons et moisissures des espaces humides ;
l’huile essentielle de Pamplemousse qui désinfecte l’air des bactéries et virus ;
le Tea Tree et de Ravintsara, puissants antiseptiques qui assainissent l’air.

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Quelles méthodes pour assainir l’air de son chez soi ?