Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma

Park Lane culliganlaan 4E 1831 Diegem
Lundi – Vendredi: 9h00 à 17H00

Stress chez l’enfant : que faire ?

Comment reconnaître et agir face à un enfant stressé ?

Le stress chez l’enfant peut passer inaperçu tout en étant responsable de nombreux troubles physiques, comportementaux et cognitifs. C’est pourquoi il est important de savoir détecter les symptômes révélateurs du stress infantile et de mettre en place des mesures de prévention et de traitement efficaces. Nous vous aidons donc à repérer les symptômes des troubles anxieux chez les plus petits pour mieux y faire face et y remédier.

Qu’est-ce que le stress ?

Face à un évènement perçu comme menaçant ou inhabituel, le corps enclenche un mécanisme d’adaptation qui se traduit par une libération d’adrénaline. Cette hormone est également un neurotransmetteur qui est libéré dans le sang en cas d’émotion forte comme la peur et la colère. Elle aide l’organisme à mobiliser toute son énergie pour affronter un danger ou tout autre événement hors du commun. Aussi appelée hormone du stress, l’adrénaline entraîne une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la pression artérielle et une dilatation des bronches. Cette réaction d’adaptation peut être positive puisqu’elle favorise le dépassement de soi et booste la motivation dans le cadre d’une compétition sportive par exemple. Mais elle peut également être négative et provoquer des troubles d’ordre physiques, émotionnels et comportementaux.

Comment se manifeste-t-il ?

Une personne stressée peut présenter différents symptômes qui varient en fonction des individus et de la nature de l’événement :
  • Les signes physiques se traduisent principalement par des phénomènes de sudation, des tremblements, des palpitations cardiaques et des troubles digestifs.
  • Les symptômes émotionnels se manifestent par de l’anxiété, un état d’esprit pessimiste, des difficultés à se concentrer et à prendre des décisions ou encore une perte de confiance en soi.
  • Au niveau du comportement, il est fréquent de constater un repli sur soi, de l’agressivité et des sautes d’humeur.

Quels sont les symptômes du stress infantile ?

Les enfants n’ont pas la même façon de gérer leur anxiété que les adultes. C’est pourquoi il peut être difficile de détecter leur mal-être psychologique. Pourtant, certains signes peuvent être révélateurs d’un enfant stressé ou confronté à une situation stressante. Parmi ces signes, les plus fréquemment observés sont :
  • un changement d’humeur se traduisant par des colères, de la tristesse ou une irritabilité,
  • des maux de tête ou de ventre fréquents,
  • des difficultés à s’endormir et des cauchemars,
  • un refus d’aller à l’école et l’angoisse de séparation,
  • une volonté d’isolement,
  • des difficultés d’apprentissage et de concentration,
  • une énurésie apparaissant après l’acquisition de la propreté,
  • des tics nerveux tels que des clignements des yeux ou des mouvements involontaires du visage.

Comment le traiter ?

Face à un enfant ou un adolescent stressé, il est important d’identifier la cause du mal-être qui peut être liée à des problèmes à l’école, à un déménagement, à la séparation des parents ou encore à une exposition excessive aux écrans. Il est important d’établir une communication avec lui et de le faire parler afin de pouvoir le soutenir et le réconforter. Diminuer les sources d’anxiété est une étape essentielle, mais vous pouvez également l’aider à retrouver une certaine sérénité grâce à des remèdes naturels. Les fleurs de Bach constituent une solution efficace contre l’anxiété et la nervosité infantile. Elles aident à lutter contre les blocages émotionnels passagers comme les états anxieux installés. Vous pouvez également compter sur les huiles essentielles de tilleul, de lavande et d’ylang ylang qui calment les angoisses et améliorent la qualité du sommeil. Enfin, les compléments alimentaires à base d’aubépine, de millepertuis ou de passiflore peuvent soulager les tensions et les sensations d’oppression grâce à leurs vertus calmantes et apaisantes.

Comment le prévenir ?

Pour prévenir le stress infantile, il convient de mettre en place certaines mesures visant à améliorer le bien-être physique et émotionnel de votre enfant. Nous avons établi une liste, non exhaustives, de solutions anti-stress faciles à mettre en œuvre pour les plus petits :
  • Incitez-le à pratiquer une activité physique régulière afin qu’il puisse se dépenser et oublier les petits tracas de la vie quotidienne.
  • Instaurez une routine stable avec des horaires de repas et de coucher réguliers.
  • Limiter l’exposition aux écrans tels que la télévision, le téléphone et les jeux vidéo.
  • Veillez à ce qu’il bénéficie d’une alimentation variée et équilibrée.
  • Prenez le temps de jouer, de vous promener et d’échanger avec lui afin d’instaurer une véritable complicité.

Stress chez l’enfant : que faire ?

Enable Notifications.    Ok No thanks